LES REGISTRES

LES REGISTRES

 

On voit les différentes émotions transmises par les registres.

Les registres regroupent les effets du texte sur le lecteur. Ainsi les registres littéraires définissent une réaction ou une émotion que le auteur souhaite transmettre à son lecteur :

1)Le registre tragique

Ce terme “tragique” est issu de la tragédie mais il peut être présent dans tous les genres littéraires.
Il donne avoir le destin des personnages qui subissent la fatalité ce qui les mène à la mort.

  • Effet du tragique
    La force du destin inspire au lecteur ou spectateurs de la pitié et de la terreur .

 

  • Les procédés du tragique
    Le vocabulaire de la mort et de la fatalité.

 

2)Le registre pathétique

Il suppose de faire partager la douleur ressentie par un personnage au point de toucher le lecteur, de l’émouvoir.

 

Effet du pathétique
L’empathie, la compassion

  • Les procédés du pathétique

Le vocabulaire de la souffrance, les interrogations, l’ exclamation, les hyperboles.

3)Le registre lyrique

Le mot “lyrique” vient du mot “lyre” c’est-à-dire un instrument de musique utilisée par les poètes dans l’Antiquité.
Le registre lyrique repose sur l’expression des sentiments personnels, qu’ils soient heureux ou malheureux et ce de manière musicale.

  • Effet du Lyrique
    Les émotions

 

  • Les procédés du lyrique :
    L’emploi de la première personne du singulier le champ lexical des sentiments, Les exclamation, d’interrogation le où les ricains les méta mort mais métaphore les répétitions et à la forme des assonances et allitération

4)Le registre élégiaque

L’élégie est un poème de l’Antiquité, c’est un poème sur le deuil et la mort.
Le registre élégiaque exprime des lamentations face à un deuil, face à la perspective de la mort.

  • Les procédés élégiaques
    Ce sont les mêmes procédés que le lyrique ainsi que les lexique du deuil et de la plainte.

4) le registre comique

  • Le lecteur où le spectateur se trouve face à une situation amusante, à des jeux de mots ou un personnage ridicule.

 

  • L’effet du comique
    C’est le rire.

 

  • Les procédés du comique
    Les quiproquos, les répétitions les hyperbole les jeux de mots…

5)Le registre ironique

  • Il se caractérise par un décalage entre ce qui est dit est le sens sous-entendu. Le lecteur doit être très attentif aux signes de l’ironie pour éviter les contresens.

 

  • L’effet de l’ironie
    Une moquerie implicite

 

  • Les procédés de l’ironie
    C’est en particulier l’antiphrase, les antithèse, oxymore, hyperbole, les didascalies…

6)Le registre satirique

  • Il utilise le rien pour se moquer ou critiquer quelque chose ou quelqu’un
  • L’effet de la satire
    La critique provoque le rire

Les procédés du satirique
Le vocabulaire péjoratif les hyperbole les accumulation de comparaison métaphore dévalorisante

7)Le registre polémique

  • Il consiste à exprimer son refus, son indignation concernant un objet faisant débat de manière à canaliser l’attention du lecteur et à le faire adhérer à sa propre thèse.

 

  • L’effet produit
    L’indignation

 

  • Les procédés du registre polémique
    Les exclamation, et les interrogations rhétorique, l’implication du lecteur ( en seconde personne du singulier ou du pluriel)
    Les anaphores, répétitions, accumulations et le vocabulaire agressif.

    8)Le registre didactique

  • Il vise à partager un savoir, à apporter un enseignement en faisant réfléchir le lecteur en mettant le savoir à sa portée.

 

  • L’effet du didactique
    L’acquisition d’un savoir

 

  • Les principaux procédés du didactique
    Le présent de vérité générale, les phrases impersonnelles, des comparaisons et les connecteurs logiques.

    9)Le registre fantastique

  • Il consiste à mêler des éléments réels et le surnaturel ce qui provoque l’inquiétude et la peur mais aussi une hésitation chez le lecteur. Il s’interroge sur les faits et sur la vraisemblance la folie du personnage.

 

  • L’effet produit

La peur et le doute

  • Les principaux procédés du fantastique
    Le lexique de la peur et de l’étrange la personnification des objets les modelisateurs, Les interrogations

    10)Le registre épique

  • Il est issu de l’épopée antique mais il se peut se retrouver dans tous les genres littéraires.
    Il montre généralement des hommes en prise avec les éléments naturels ou entre eux dans un contexte guerrier.

 

  • L’effet produit
    Il aspire à l’admiration ou l’effroi face à une scène spectaculaire et violente.

 

  • Les principaux procédés de registre épique
    Les hyperboles, les personnifications, les métaphores, les accumulations, les anaphores et les effets de généralisation.

Enfin, les registres littéraires doivent être analysés pendant le commentaire de texte.

N’hésite pas à poser tes questions en commentaire.

 

2 réponses sur “LES REGISTRES”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.