Candidat libre bac

candidat libre bac. Comment se préparer aux épreuves anticipées de français lorsque l’on se présente en candidat libre? Comment établir une liste des textes à présenter à l’oral? Comment s’entraîner aux exigences du commentaire composé et de la dissertation à l’écrit? Nous établissons un plan d’action dans la suite de cette fiche.

On voit la solitude du candidat libre bac.

Se présenter à des épreuves d’examen ou de concours en candidat libre suppose une grande capacité d’autonomie face au travail. En effet, les autres candidats sont entraînés et encadrés par des enseignants ou des formateurs. Or un candidat libre devra organiser ses révisions et s’auto-corriger dans son travail.

1. Se préparer à l’écrit

  • D’abord, se préparer à l’écrit, comme pour les autres candidats, voire même davantage, suppose de se préparer le plus tôt possible. Ensuite, cela suppose une grande régularité dans l’entraînement.
  • Il faut essayer de combler l’absence de professeur, en particulier pour l’aide méthodologique puisque le commentaire comme la dissertation sont des exercices très codifiés.

A. La méthode

  • Ci-dessous le lien vers notre petit guide en 5 étapes pour clarifier la méthode du commentaire composé à partir d’un poème de Baudelaire, « L’albatros ».
On voit le livre pour réviser la méthode du commentaire pour l'oral du bac de français 2021.
Notre méthode complète pour réussir le commentaire condensée dans un petit guide.

B. S’exercer en tant que candidat libre bac

  • Une fois la méthode acquise, il faut s’entraîner à effectuer des commentaires composés et des dissertations en toute connaissance des oeuvres au programme. Attention, ce dernier est réactualisé chaque année.

Programme de français 2021-2022

  • Bien sûr, idéalement une personne compétente peut voir et corriger le travail qui a été fait dans les délais impartis. Dans le pire des cas, il faut choisir un texte sur notre site par exemple et prendre 4h pour en faire le commentaire. De même, pour la dissertation, il faut prendre l’un des sujets traités et l’effectuer en 4h. Puis, regardez le corrigé pour voir si la méthode est la bonne et si le raisonnement correspond aux attentes de l’exercice.
  • Bien entendu, il faudra varier tout au long de l’année afin de traiter les 4 objets d’étude au programme: le roman, le théâtre, la littérature d’idées et la poésie.

C. La lecture des oeuvres

  • Ensuite, il faut se constituer un planning des lectures afin d’effectuer toutes les lectures nécessaires c’est-à-dire parmi les oeuvres au programme traiter l’une d’elles et donc en faire une lecture attentive et approfondie. Il est vivement conseillé de remplir son carnet de lecteur tout au long de la lecture? Ensuite, il faut se faire des fiches sur cette oeuvre. Par exemple, pour un roman: une fiche sur les personnages, une fiche sur l’action, une fiche sur le thème du parcours associé à l’oeuvre. etc. Là encore, n’hésitez pas à vous promener sur notre site à la recherche d’analyses et de fiches de synthèse sur ces points clé.

Attention: la lecture des oeuvres est essentielle pour la réussite à l’oral comme à l’écrit.

D. Préparer le parcours associé

  • En effet, à chaque oeuvre, le programme associe un parcours. Il est une sorte de porte pour entrer dans l’oeuvre. Prenons un exemple concernant l’étude des Fleurs du mal de Charles Baudelaire. Il faut donc étudier l’oeuvre elle-même et arrêter trois passages d’une vingtaine de lignes. Concernant Baudelaire, le parcours associé s’intitule « alchimie poétique: la boue en or ». Il faut alors trouver trois poèmes différents de ceux compris dans les Fleurs du mal afin de montrer l’évolution de ce thème dans l’histoire littéraire. Ce travail là n’est pas facile car il suppose des connaissances littéraires très vastes et très précises à la fois.

2. L’entraînement à l’oral

Ce travail est peut-être moins facile encore sans professeur que l’entraînement à l’écrit. Effectivement, il est difficile d’imaginer de se rendre à l’oral et de le réussir sans avoir pu s’entraîner au préalable dans les conditions réelles de l’exercice.

A. Les explications linéaires

  • D’abord, pour chaque oeuvre au programme, il y a 3 textes au moins à expliquer de manière linéaire. Autrement dit, dans ces oeuvres intégrales, il faut parvenir à déterminer des textes pertinents par rapport au thème du parcours. En faire, un découpage judicieux de 20 à 25 lignes.
  • Puis, une fois déterminés ces passages pertinents, il faut en préparer l’explication linéaire. Pour en revoir la méthode, cliquez ICI.
  • Pour voir un exemple d’explication linéaire, cliquez ICI. Il faudra effectuer ce travail pour chacun des 3 textes de l’oeuvre intégrale ET pour les 3 textes du parcours associé à l’oeuvre.

B. Grammaire

  • Puis, la question de grammaire posée à l’oral se prépare au fil de l’eau, tout au long de l’année. En effet, elle suppose une certaine maîtrise de points élémentaires de la syntaxe. Mieux vaut donc éviter de les revoir à la va vite en fin d’année quand les révisions sont lourdes et nombreuses.
  • Il faudra alors pour réussir travailler en deux temps. D’abord, revoir les fiches de cours sur les points de grammaire principaux comme la phrase simple et la phrase complexe ou encore la phrase négative
  • Puis, après avoir révisé la notion de grammaire, il faudra faire des exercices de manipulation pour s’entraîner.

C. L’entretien

  • Ainsi, sur la listes des textes étudiés, doit être annoncé une oeuvre présentée lors de l’entretien. Il peut s’agir de l’une des oeuvres intégrales au programme ou d’une oeuvre complémentaire lue.
  • Ensuite, il faut rédiger une petite présentation de cette oeuvre qui sera utilisée en tout début d’épreuve. Cette introduction se terminera par une brève justification de ce choix plutôt que de tout autre.
  • Puis, se déroulera un entretien avec l’examinateur sur cette oeuvre. cette conversation consistera à faire des comparaisons avec les autres oeuvres du programme.
  • Il sera bon également de faire des comparaisons avec d’autres oeuvres culturelles ou artistiques (des films, des mises en scènes, des tableaux, des photographies etc.)

Pour conclure cette fiche CANDIDAT LIBRE BAC, il faut bien constater que ce n’est pas facile de se présenter en candidat libre. C’est même assez courageux. cela suppose un travail régulier, approfondi, en particulier sans l’aide d’un professeur. Cela suppose une bonne organisation.

N’hésitez pas à poster tes remarques, questions sur la situation du candidat libre au bac de français. Pour celles et ceux qui l’ont vécu ou le vivent, ce serait même très enrichissant pour nous si vous pouviez partager vos remarques, vos expériences voire vos difficultés.

Bon courage et beaucoup de réussite à ceux qui s’y livrent!

Sujets du bac de français 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.