corrigé bac de francais 2022

CORRIGÉ BAC DE FRANCAIS 2022. Suite à la parution des sujets du bac 2022 pour la métropole, nous vous proposons ci-après des éléments de corrigés pour les différents sujets, commentaire de texte et dissertation, pour les séries générales.

1. Corrigé du commentaire

Une remarque importante: Nous faisons le choix de ne pas proposer un plan détaillé en guise de correction pour éviter toute démotivation ou inquiétude inutile à la sortie de l’épreuve. En effet, pour le commentaire, comme pour la dissertation, plusieurs problématiques et plusieurs plans peuvent être envisagés puisqu’il s’agit d’une épreuve de littérature (qui laisse donc une part d’interprétation aux lecteurs). Nous ne voudrions pas créer d’angoisse inutile et infondée avant les épreuves orale. Merci de votre compréhension!

Toutefois, si vous êtes nombreux à nous le demander dans les commentaires, nous vous proposerons un corrigé avec problématique et plan.

Quelques remarques préalables

  • D’abord, il faut noter que l’autrice retenue est une contemporaine. Elle a publié Jours de colère en 1989.
  • Ensuite, le narrateur effectue le récit à la troisième personne ce qui donne au texte une approche anthropologique.
  • De plus, cet extrait est composé de trois paragraphes.

Observations sur le premier paragraphe:

  • D’abord, il faut noter que l’autrice retenue est une contemporaine. Elle a publié Jours de colère en 1989.Ensuite, le narrateur effectue le récit à la troisième personne ce qui donne au texte une approche anthropologique. De plus, cet extrait est composé de trois paragraphes. Le premier repose sur une progression linéaire qui se déploie dans les premières lignes. (La progression linéaire simple est un procédé argumentatif qui consiste à ce que chaque propos devienne le thème de la phrase suivante.) Par exemple:

« Ils étaient hommes des forêts. Et les forêts les avaient faits à leur image. »

Cela crée une certaine fluidité dans le portrait de ces hommes mais cela met également en évidence la causalité de leur comportement: ils étaient tels parce qu’ils avaient été façonnés par les forêts. La dureté venait de leur sol etc.

  • Puis, nous pouvons noter l’anaphore du chant. (lignes 5, 6, 8). Or, ce chant apparaît, à l’image de ces hommes, comme brutal.
  • D’ailleurs, dans le premier paragraphe, nombreuses sont les phrases plutôt courtes et averbales/ nominales. Cette syntaxe heurtée semble renforcer encore la brutalité de ces personnages. Quant aux phrases averbales, en l’absence de verbe, elles mettent en relief les substantifs et adjectifs qui permettent de dresser le portrait de ces hommes.
  • Notons, en outre, la présence d’un champ lexical de la violence. D’ailleurs, nous, lecteurs, n’en sommes pas étonnés compte tenu du titre de l’oeuvre. Or, ce lexique de la violence décrit aussi bien les hommes que leur chant.
  • Ensuite, la comparaison effectuée à la ligne 7 montre ces hommes comme particulièrement exaltés à l’image des saisons. (il n’y a pas d’intersaison mais bien les pires moments de l’été comme de l’hiver) Ces hommes, comme le climat, ne connaissent pas de tempérance.

Observations concernant le deuxième paragraphe

  • D’abord, ce deuxième paragraphe apparaît comme une explication du précédent. Il débute par la conjonction de coordination « car ». Ainsi, les causes de cette violence sont évoquées dans ce deuxième paragraphe.
  • Quelle est donc la cause de cette brutalité? Elle est évoquée lignes 10 et 11: ces hommes ont une parfaite connaissance de la nature mais une grande méconnaissance des humains.
  • Notons que ce deuxième paragraphe continue de traiter ces hommes comme un groupe homogène, à travers l’emploi d’un pluriel englobant, aucun ne semble se distinguer du groupe. Cependant, la syntaxe est très différente, désormais Sylvie Germain utilise des phrases amples comme de la ligne 10 à 15 comme pour mieux montrer l’étendue de leur maîtrise de la nature et des lieux.

Observations concernant le troisième paragraphe

  • Le dernier paragraphe apparaît comme plus bref que les précédents. Il révèle l’identité de ces hommes à travers leur pauvreté et leur descendance. Le texte s’achève sur deux noms qui tendent à dissocier deux personnages par opposition aux hommes qui apparaissent comme un groupe.

2. Les sujets de dissertation

Une remarque générale s’impose concernant les trois sujets de dissertation qui apparaissent comme très attendus, compte tenu de l’intitulé de chaque parcours associé. Les candidats qui ont bien lu les oeuvres et écouté en cours auront probablement été rassurés par ces intitulés attendus.

-Sujet Hugo

Le sujet proposé sur Victor Hugo était très proche du parcours associé: « les mémoires d’une âme » et invitait, au fond, à se demander s’il fallait limiter les livres I à IV des Contemplations à cela. Il fallait, bien sûr, montrer que c’était bien un chant intime (explorer la part poétique mais aussi autobiographique) mais ne pas limiter l’oeuvre à cela. (aspect mystique, une part de recomposition des instants de vie…) Nous avions abordé ces questions de manière synthétique dans notre fiche analytique des Contemplations. CLIQUEZ ICI.

-Sujet Baudelaire

Bien que proposé à partir d’une citation alors que notre sujet était un simple libellé afin d’explorer le parcours associé, il propose le même questionnement. N’hésitez pas à aller le lire. CLIQUEZ ICI.

-Sujet Apollinaire

Le sujet que nous avions choisi de traiter se voulait également une approche synthétique du parcours. N’hésitez pas à le consulter car il est très proche de la question posée dans le sujet de l’épreuve écrite. CLIQUEZ ICI

D’autres fiches et articles peuvent t’intéresser:

Réviser le bac de français 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.