DISSERTATION FRANCAIS 1ere

Dissertation francais 1ere. Comment traiter un sujet de dissertation de niveau première. Un sujet sur Le mariage de Figaro est entièrement travaillé. Ainsi tu verras ce qui est attendu.

On voit une image qui illustre dissertation francais 1ere à partir du Mariage de Figaro de Beaumarchais.

Dans sa préface au Mariage de Figaro, Beaumarchais affirme qu’il s’est efforcé avec Le Barbier de Séville de rétablir au théâtre la « franche gaieté ». Dans quelle mesure la formule peut-elle s’appliquer selon vous à la pièce Le Mariage de Figaro ? Vous répondez à cette question en vous appuyant sur votre connaissance de l’œuvre, du groupement et du dossier associés, et sur vos lectures et connaissances personnelles.

Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais écrit une trilogie dont la pièce centrale est Le Mariage de Figaro. La première représentation est donnée à la Comédie-Française en 1784 alors même que la pièce date de 1778. L’oeuvre relate les péripéties du valet, Figaro en prise avec son maître, le Comte Almaviva.

Problématique dissertation francais 1ere : comment Beaumarchais mêle-t-il les registres littéraires ?

Pour accéder à la méthode complète de la dissertation, clique ICI.

D’abord, tu dois rédiger une introduction. Pour voir la méthode afin de rédiger une bonne introduction pour ta dissertation, clique ICI.

Dissertation francais 1ere I)Mariage Figaro: une comédie

Beaumarchais a effectivement recours à “la franche gaieté” dans Le mariage de Figaro.

         A/Le recours aux différents types comiques

  • Tout d’abord, les différents types de comique sont utilisés par Beaumarchais.
  • Ainsi, les didascalies sont utilisées. Elles mettent en évidence le comique de geste (tels que les coups). Par ailleurs, le baiser que reçoit le comte quand il vient s’interposer entre sa femme (qu’il croit être Suzanne) et Chérubin relève de la même tradition.
  • Puis, le comique de situation est employé. Par exemple lorsque les personnages se cachent derrière les fauteuils.
  • On observe ensuite le comique de répétition. Ainsi, les trames de mariage compliqués se superposent: Figaro et Suzanne, Marceline et Bartholo, Chérubin et Fanchette.
  • Enfin, le dramaturge recourt au comique de mots, en particulier lorsque les personnages répètent ce que d’autres disent.

         B/ Une écriture comique

  • D’abord, la pièce est composée de personnages comiques : les valets comme Antonio appartiennent à la tradition comique.
  • Ensuite, la scène d’exposition relève de la comédie traditionnelle. En effet, il est question d’un mariage compliqué par l’intervention du maître (voir la même situation dans les comédies classiques de Molière). Ici, acte I, scène 1, celui de Suzanne et de Figaro. Mais à la fin tout rentre dans l’ordre.
  • Ensuite, le nœud de l’intrigue théâtrale repose sur le procès. On découvre alors que Figaro est le fils de Marceline et de Bartholo.
  • Par ailleurs, il faut noter que la scène de reconnaissance est typique des comédies. Ici, elle permet de dénouer la situation qui contraignait Figaro à épouser Marceline.

         C/Un rythme très rapide

  • D’abord, rythme de la pièce est celui de la comédie.  Il y a dans l’enchaînement des scènes une véritable rapidité. De plus, au sein même des scènes comiques, les répliques se suivent, très courtes et efficaces. (scène d’exposition)
  • De plus, ce rythme est renforcé par des ressorts de la comédie comme le quiproquo. Ainsi, le Comte croit rencontrer Suzanne sous les marronniers et se retrouve auprès de sa propre femme.
  • Puis, la chanson finale ajoute à la légèreté. Effectivement, une comédie doit s’achever sur un mariage et un dénouement heureux.
  • Enfin, le coup de théâtre de la révélation de l’identité de Figaro est propre au théâtre. La situation semblait verrouillée mais un changement essentiel remet tout en question.

Dissertation francais 1ere II)Des sujets sérieux dans Mariage Figaro

A/La fidélité

  • Premièrement, la jalousie du Comte Almaviva est mise en avant. Par exemple lorsqu’il entre dans la chambre de sa femme et se trouve sur le point de découvrir Chérubin qui saute par la fenêtre.
  • Deuxièmement, l’infidélité est dénoncée. La comtesse est malheureuse de l’intérêt que son mari porte à Suzanne. Elle veut le confronter. De même, à l’acte III, scène 5, le monologue de Figaro montre son désespoir. Il croit que Suzanne ne l’aime plus.
  • Troisièmement,les couples illégitimes sont mis à l’index. Ainsi, le docteur Bartholo refuse de faire ce à quoi il s’est engagé dans le passé vis-à-vis de Marceline.

         B/La question des femmes et du social

  • D’abord, le discours de Marceline à lacte III ; scène 16, vise à dénoncer sérieusement l’injustice sociale dont les femmes sont victimes. Elle montre que la société est patriarcale. Les femmes apparaissent placées sous la coupe de leur mari. La seule activité qui leur été accordée, la broderie, est désormais l’apanage des hommes.
  • Enfin, le droit de cuissage est évoqué dès l’acte I, scène 1. Il montre à quel point la femme apparaît comme un objet dont le maître est propriétaire.

         C/Les relations maître/valet

  • D’abord,le Comte Almaviva manipule Figaro, de même que Chérubin qu’il envoie comme soldat à l’autre bout du pays. (du moins le souhaite-t-il!)
  • Ensuite, le maître a un pouvoir sur ses serviteurs et contraint leurs paroles et leurs corps . Il veut même intervenir dans leur vie privée en s’opposant par exemple au mariage de Figaro et de Suzanne.
  • Toutefois, Figaro se montre malin (comme un grand nombre de valets dans l’héritage de la comédie) et empêche son maître de contrôler son destin.

Dissertation francais 1ere III)Le mariage de Figaro: un drame

Tout d’abord, le drame est un sous-genre de la comédie. Il a la particularité de mêler les registres littéraires. Des scènes nuancées mêlent à la fois l’humour et la réflexion critique comme pour plonger le spectateur dans le réel.

         A/La scène d’exposition : une scène archétypale de la pièce

  • En effet, cette première scène donne le ton de la pièce, elle est une porte d’entrée dans l’oeuvre. Or, précisément, elle est à l’image de la singularité de la pièce: un mélange bien dosé de rire et de réflexion sur les questions de société.
  • Ainsi, le spectateur entre par le rire. La naïveté de Figaro et l’amour léger pour Suzanne donnent la sensation que l’on entre dans une comédie traditionnelle.
  • Cependant, très rapidement se pose la question du droit de cuissage auquel est soumise la femme. (voir les didascalies sur le décor et les répliques de Suzanne sur la question)

         B/L’antagonisme rhétorique maître/valet: un va-et-vient entre rire et sérieux

  • D’abord, le rire.
  • Par exemple à l’acte III, scène 5. Dans l’ aparté et le quiproquo, le maître croit que son valet ne sait rien alors qu’il a entendu : situation propre à la comédie.
  • Mais on constate aussi le ton sérieux, quand Figaro évoque la politique et le mensonge.

         C/”Castigat ridendo mores” (corriger les moeurs par le rire)

  • Ainsi Beaumarchais semble s’inspirer de la phrase dont Molière se servait. Il utilise le rire pour faire réfléchir. Par exemple, la répétition un peu béate des hommes qui ne savent que dire du discours de Marceline (« elle a raison ! ») dans l’acte III, scène 16.
  • De même, la question des femmes au XVIIIème siècle est traitée avec sérieux dans un acte qui s’ouvre par des retrouvailles entre la mère et le fils (qui s’inscrit donc plutôt dans la comédie au départ).
  • Or, les trois répliques montrent le statut des femmes sans éducation, sans argent, sans statut véritable dans une société gérée par des hommes.

CONCLUSION DE LA DISSERTATION FRANCAIS 1ere

Dès lors, la pièce s’appuie sur une “franche gaieté” mais elle fait quelques incursions dans le registre sérieux par moments. Ainsi, Beaumarchais s’inscrit dans le drame qui propose une grande modularité générique et permet d’osciller du rire à la réflexion sociale.

Nous espérons que ce cours de dissertation francais 1ere a pu t’aider et t’apporter des connaissances. N’hésite pas à poster des questions et partage “dissertation francais 1ere” si tu penses que cette fiche peut aider d’autres personnes.

Les genres littéraires

Méthode de la dissertation

Marivaux et le jeu de l’amour et du hasard (acte III; scène 6)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.