Jean Racine biographie

Qui est Jean Racine? Cette courte biographie de Jean Racine se propose d’aborder les principales étapes de la vie du célèbre dramaturge classique. En effet, cet auteur de tragédies a notamment écrit Phèdre et Andromaque.

On voit, dans ce médaillon, le portrait du dramaturge classique, Jean Racine, revêtant la perruque et des vêtements typiques de la noblesse du XVIIème siècle.

I)ENFANCE ET JEUNESSE

  • Naissance à la Ferté Milon en décembre 1639.
  • Orphelin dès l’âge de 4  ans, élevé par sa grand-mère.
  • De 1649-1653 : élève des petites Ecoles de Port-Royal.
  • Entrée au collège de Beauvais où il poursuit de brillantes études de latin et de grec
  • En 1655, il rejoint sa grand-mère retirée à Port-Royal des Champs.

II)PORT-ROYAL & LE JANSENISME

Il reçoit des cours de grec et se trouve influencé dans sa façon de penser . En effet:

  • Il est à Port Royal au moment de la crise des Provinciales et, même s’il ne se passionne pas pour la question du libre arbitre, il reste fidèle aux idées dans lesquelles il a baigné.
  • Une éducation classique : il lit la bible et les classiques grecs tels que Sophocle et Euripide pour lesquels il se passionne. Même si, à l’époque, Port Royal favorise une éducation ancrée sur l’apprentissage du latin et de la culture latine, Racine bénéficie d’une culture helléniste à laquelle il recourra par la suite.

III)DEBUTS LITTERAIRES DE JEAN RACINE

  • Après PortRoyal, Racine rentre au collège d’Harcourt où il se lie d ‘amitié avec La Fontaine.
  • A l’occasion du mariage de Louis XIV, Racine écrit une ode à la reine (La Nymphe de la Seine 1660).
  • Il se tourne vers la tragédie et commence à écrire des pièces. Port Royal s’inquiète de cet intérêt pour le théâtre. Il est excommunié et sa famille l’envoie en province à Uzès, pour se replonger dans les textes bibliques. Ce séjour sera l’occasion d’une relecture des textes humanistes tels que Virgile et Racine songe de plus en plus à ses tragédies. Lassé de cacher ce en quoi il croit, il regagne Paris en 1663.

Jean Racine obtient alors ses premiers succès littéraires.

  • Ainsi, il écrit une ode au roi et gagne la protection du comte de SaintAignan et présenté à Molière.
  • Molière acepte de jouer l’une de ses tragédies, Alexandre mais Racine est déçu par le jeu de la troupe et sans en avertir Molière confie la pièce à la troupe rivale, celle de l’Hôtel de Bourgogne. Cet acte crée une brouille avec Molière.

En même temps, sa brouille avec Port Royal s’envenime.

IV)ANDROMAQUE, PHEDRE

-D’abord, en 1667 : Andromaque est son premier chef d’oeuvre

  • Les passions dans les œuvres de Racine  s’inscrit certes dans la question janséniste et de la culture antique mais aussi dans son expérience personnelle, il a aimé passionnément la Du Parc qu’il a enlevée à la troupe de Molière en 1666. Il noue ensuite un attachement très fort pour la Champmeslé, très volage qui incarnera Bérénice, Atalie, Iphigénie et Phèdre.

L’opposition avec Corneille : dès Alexandre, Corneille avait critiqué le manque de talent dramatique  de Racine. Depuis, à chaque succès, Racine ne se prive pas pour critiquer celui-ci.

Tous deux s’opposent sur le même sujet à l’initiative de Madame (Henriette d’Angleterre) mais la Bérénice de Racine l’emporte sur lle Tite et Bérénice de Corneille.

  • Puis en 1672, Bajazet est une tragédie orientale sur laquelle ses opposants se déchaînent la trouvant plus française qu’orientale.
  • Ensuite, en 1673 Mithridate est la plus cornélienne de ses tragédies, la psychologie et les intérêts d’état savent conquérir même les tenants de la cause cornélienne.
  • Racine est alors à son apogée : anobli, académicien et protégé de Conté, Mme de Montespan et même de Colbert.  Le roi demande même à voir en primeur Iphigénie. La Suréna de Corneille sur le déclin ne parvient pas à séduire le public.
  • L’échec de Phèdre en 1677 : ses opposants se trouvent à l’hôtel de Nevers (Segrais, Pierre Corneille, Ménage et La Fontaine). Pradon est chargé d’écrire Phèdre pour contrer l’effet de celle de Racine. Ce qui fonctionne un temps. La cabale contre Racine est nourrie de sonnets satiriques. Cet échec momentané est l’occasion de se rapprocher avec le Port-Royal de sa jeunesse car il l’explique dans sa préface Phèdre illustre le désordre des passions. Il fait alors ses adieux au théâtre.

V)LA SAGESSE

  • 1677 : il se marie
  • Puis il devient avec Boileau historiographe du roi. Il se détache du théâtre mais reste un courtisan zélé.
  • Ensuite, sur la  demande de Mme de Maintenon, il écrit deux tragédies bibliques dans lesquelles il fait revivre le choeur : Esther (1689) et Athalie (1691),
  • Il mène alors une vie luxueuse mais paisible où il écrit des champs religieux et une petite histoire de Port Royal. Jean Racine élève avec sa femme ses sept enfants dans la piété et demande à être enterré à Port-Royal. Il meurt le 21 avril 1699.

N’hésite pas à poster tes remarques et questions sur la biographie de Jean Racine dans les commentaires.

Tu peux également consulter d’autres fiches qui peuvent t’être utiles pour compléter tes connaissances sur Jean Racine et sa biographie.

-Résumé de Phèdre

Commentaire de l’acte I, scène 3 de Phèdre

La fiche de synthèse sur le classicisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.