LA FONTAINE BIOGRAPHIE

LA FONTAINE BIOGRAPHIE. La Fontaine est l’un des auteurs majeurs du Classicisme. Il est le célèbre auteur des Fables. Qui ne connaît pas « Le corbeau et le renard« , « La cigale et la fourmi » ou « Le lièvre et la tortue« ? Dans cette fiche, nous revenons de manière synthétique sur sa biographie et sur sa bibliographie.

On voit La Fontaine biographie à partir du portrait le plus célèbre du fabuliste.

LA FONTAINE BIOGRAPHIE: La jeunesse (1621-1658)

  • D’abord, il naît en 1621 à Château-Thierry dans la bourgeoisie provinciale. D’ailleurs, il restera sa vie durant, attaché à la Champagne.
  • Pendant ses années au collège, il étudie le latin et le grec.
  • Ensuite, en 1641, La Fontaine se sent attiré par la vocation ecclésiastique avant de se raviser.
  • En 1647, il épouse Marie Héricard. C’est une jeune fille de 12 ans sa cadette. En effet, elle n’a alors que 14 ans. Il devient alors parent éloigné de Jean Racine.
  • Mais leur mariage ne connaît pas un grand succès. Effectivement, sa jeune épouse n’est pas une femme d’intérieur. Elle est plutôt adepte de lectures romanesques. Quant à lui, il court les aventures galantes.
  • En 1653, naît leur fils. Mais La Fontaine n’a pas la fibre paternelle.
  • De plus, le couple connaît des difficultés financières. Celles-ci n’arrangent rien à la situation.
  • Ainsi, lorsqu’en 1658 La Fontaine s’installe à Paris, le couple se sépare progressivement.

LA CARRIERE LITTERAIRE (1658-1664)

  • Dès 1658, La Fontaine fréquente le cercle littéraire des Chevaliers de la Table Ronde. Il y rencontre les intellectuels et lettrés de l’époque dont Furetière ou Voiture. Il y affectionne particulièrement les vers de Malherbe. D’ailleurs La Fontaine apprécie beaucoup la verve rabelaisienne ou celle de Boccace qu’il imite. Il apprécie également les romans précieux. Il étudie surtout les auteurs de l’Antiquité: Homère, Virgile, Platon ou encore Ovide.
  • A 37 ans, La Fontaine n’a pas encore écrit.
  • Mais en 1657, son oncle le présente au surintendant Fouquet, protecteur des arts.
  • En 1658, La Fontaine écrit Le père d’Adonis. Il lui vaut une pension et la protection de Fouquet. (comme Perrault, Racine ou Molière)
  • Lorsqu’il écrit Le songe de Vaux, en 1658, La Fontaine vante le travail d’embellissement mené par Fouquet au château de Vaux-le-Vicomte.
  • Mais en 1661, Fouquet est arrêté sur ordre du roi et ne sera jamais libéré. La Fontaine ose alors prendre la défense de son protecteur et adresse au roi Elégie aux nymphes de Vaux.
  • Jusqu’en 1664, La Fontaine mène une vie galante et mondaine. Ce nouvel environnement lui permet de découvrir le monde des financiers, des artistes, des grands seigneurs. Ainsi, sa vision sociale s’étoffe.

Premiers succès (1664-1672)

  • La Fontaine est fait gentilhomme. Il sert La duchesse douairière d’Orléans. Il réside alors au palais du Luxembourg.
  • Or cette résidence lui ouvre les salons les plus prestigieux de Paris: ceux de Mme de La Fayette, de Mme de Sévigné et de Mme de La Sablière. Naît alors une amitié avec Mme Mancini, la nièce de Mazarin.
  • Pendant deux ans, La Fontaine publie à plusieurs reprises des Contes et nouvelles. (166′-1666)
  • En 1668, alors âgé de 47 ans, La Fontaine publie le premier recueil des Fables.
  • Alors, il devient admiré pour ses fables. Il est même reçu par le roi à Versailles pour lui présenter Les Amours de Psyché et de Cupidon (1669)
  • Il continue ensuite à publier des contes mais aussi des fables.
  • A la mort de la duchesse en 1672, connu et reconnu, La Fontaine trouve rapidement une nouvelle protectrice en la personne de Mme de la Sablière.

(LA FONTAINE BIOGRAPHIE 1672-1695)

  • Ainsi, Mme de La Sablière accorde sa protection à La Fontaine. Dans son salon, elle reçoit les esprits les plus brillants de l’époque.
  • Pendant une vingtaine d’années, La Fontaine s’est essayé à tous les genres littéraires: l’écriture d’un opéra, la poésie, les contes, les odes …
  • Mais c’est le second recueil des Fables en 1678-1679 qui marque le plus la bibliographie de La Fontaine.
  • La Fontaine rêve alors de devenir académicien mais il n’y parviendra qu’après avoir multiplié les éloges au roi, accepté de ne plus publier de contes et attendu l’élection de Boileau. C’est donc en 1684 que La Fontaine entre à l’Académie Française.
  • Il prend le parti des Anciens lors de la Querelle des Anciens et des Modernes.
  • Mais en 1678, Mme de la Sablière se convertit au jansénisme. Elle se retire du monde et prend soin des malades.
  • Alors, âgé de 70 ans, La Fontaine est accueilli par les Condé, beaucoup plus jeune et sulfureux.
  • Mais en 1692, La Fontaine tombe malade. Son amie Mme de la Sablière obtient de lui une conversion. Il renie alors ses contes.
  • Ensuite, de 1693 à 1695, après la mort de Mme de la Sablière, il trouve refuge dans le château de Bois-le-Vicomte, chez les d’Hervart. La jeunesse et la joie de ces jeunes gens égaient la fin de vie du fabuliste.
  • En 1694, La Fontaine trouve la force de publier le livre XII des fables, il s’éteindra quelques mois plus tard, le 13 avril 1695.

La Fontaine biographie. Nous espérons que cette fiche a pu t’aider. N’hésite pas à poster tes questions ou remarques dans les commentaires. Merci d’avoir pris le temps de lire!

Pour aller plus loin:

-Dissertation sur Les fables de La Fontaine

« Le corbeau et le renard » (texte+ analyse)

« Le lièvre et la tortue » (texte+ analyse)

-« La cigale et la fourmi » (texte+ analyse)

« Les animaux malades de la peste » (texte)

-« La laitière et le pot au lait » (texte)

-« Le chêne et le roseau » (texte + analyse)

Fiche sur le Classicisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.