ROMANTISME

Qu’est-ce que le romantisme? C’est un mouvement littéraire et culturel qui se développe dans la première moitié du XIXème siècle. Il correspond à une époque, à une vision du monde et à un rapport à l’art. Tout d’abord, le terme “romantisme” apparaît en 1804 dans la langue française et désigne alors “caractère d’évocation romanesque de quelque chose” sous la plume de Senancour. Ainsi, ce terme désigne une passion de l’individuel tout en valorisant la grandeur du collectif. D’ailleurs, si les romantiques valorisent un passé perdu, le présent en tant qu’instant devient unique. Le romantisme désigne un mouvement qui a beaucoup marqué la culture européenne et française. Il est aussi l’occasion d’une bataille littéraire très importante: la bataillée d’Hernani.

On voit les auteurs qui constituent le romantisme: Victor Hugo en chef de file, puis Alexandre Dumas, Théophile Gautier et les autres.

1.Le romantisme: un mouvement culturel

  • Le romantisme ne naît pas en France. Il trouve ses origines en Allemagne et en Angleterre à la fin du XVIIIème siècle avec des auteurs tels que Goethe et Schiller en Allemagne et avec Wordsworth et Coleridge notamment pour l’Angleterre.
  • D’ailleurs, dès la fin du XVIIIème siècle, certains auteurs français s’inspirent de cette influence européenne. Ainsi, Jean-Jacques Rousseau dans Julie ou la nouvelle Héloïse (1761) ou encore François-rené de Chateaubriand dans Atala. (1801)
  • Tout d’abord, en 1820 sont publiées Les Méditations d’Alphonse de Lamartine. Cette publication fait date et marque les débuts de ce mouvement nouveau.
  • Les romantiques incarnent la jeunesse. Ainsi, derrière son chef de file, Victor Hugo, suivent un groupe de jeunes poètes: Alfred de Musset, Alfred de Vigny, Théophile Gautier, Gérard de Nerval et Alphonse de Lamartine.
  • Ces jeunes auteurs produisent tous genres de textes: des pièces de théâtre, de la poésie, des romans.
  • Mais le romantisme dépasse les frontières de la littérature. Le romantisme inspire les peintres tels qu’Eugène Delacroix (“La mort de Sardanapale”) Théodore Géricault (“Le radeau de la méduse”) ou Caspar David Friedrich (“Le naufrage de l’espoir”) mais aussi des musiciens avec Beethoven, Berlioz ou encore Schubert.
  • On considère que le romantisme français prend fin dans les années 1850. Les classiques, opposants des jeunes romantiques ne sont plus. La société a changé et la science a pris un réel essor.

2.Les caractéristiques de l’écriture romantique

  • D’abord, le romantisme correspond à l’expression du moi. Autrement dit, l’écriture romantique consiste en l’expression des sentiments personnels. (Nous pouvons alors le repérer au champ lexical des sentiments, de l’amour…) Ainsi, le romantisme a recours au registre lyrique.
  • D’ailleurs, le romantisme, pour pouvoir exprimer les sentiments, s’appuie sur le pronom personnel “je”. Par exemple, “Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, je partirai”. (Victor Hugo)
  • De plus, certains thèmes sont chers aux romantiques. Ainsi,ils utilisent beaucoup le thème de la nature. En effet, le paysage naturel se trouve souvent en écho aux paysages intérieurs de l’âme humaine. Par exemple, “Salut, bois couronnés d’un reste de verdure! Feuillage jaunissants sur les gazons épars!” (Lamartine)
  • Ensuite, la question du temps qui passe est l’une des obsessions des romantiques. Il s’agit en fait de rappeler à l’homme que la vie humaine comme la nature se construit dans un cycle (la naissance, la vie et la mort). Leur poésie se charge donc de remémorer aux lecteurs leur condition de mortels. Ainsi, “ô temps, suspends ton vol! Et vous, heures propices, suspendez votre cours” (Lamartine)
  • On observe également le thème de l’automne. En effet, si une année civile symbolise une vie, l’automne est l’âge avancé où l’on pense à la vieillesse et à la mort.
  • D’ailleurs le thème du temps et de la nature, sont liés à un autre thème, celui de la nostalgie. En effet, la poésie romantique est une poésie marquée par une forme mélancolique, marquée par le sceau du regret. La poésie romantique est ainsi marquée par une forme de désespoir. Par exemple, dans “Les Nuits” de Musset.
  • Puis, les romantiques se veulent libres et ancrés dans un renouveau. Ils s’inspirent alors de l’exotisme et du goût pour l’orientalisme. Par exemple, Victor Hugo dans “Les Djinns”.
  • Enfin, les romantiques s’inspirent des rêves, des cauchemars et des angoisses humaines. Ainsi, la poésie romantique est volontiers révoltée.

3. La bataille d’Hernani: le Romantisme comme souffle nouveau

  • La première de la pièce est donnée le 25 février 1830 . Or, ce théâtre est le haut-lieu des classiques. La pièce choque donc la pensée conservatrice d’une partie des spectateurs.
  • Gérard de Nerval et Théophile Gautier organisent les rangs des “Jeunes-France” contre les “perruques”.
  • De plus, cette révolution littéraire et théâtrale précède de quelques mois la révolution de juillet, révolution cette fois d’ordre politique.
  • Le soir de la première les jeunes romantiques, défendent la pièce face aux huées des classiques.

4.Le contexte historique: le romantisme, un mouvement révolutionnaire

Tout d’abord, il faut rappeler que la révolution française de 1789 trouve des répercussions politiques dans la première moitié du XIXème siècle. En effet, trois régimes se succèdent au début du siècle:

  • d’abord, La Restauration, avec le retour de la monarchie absolue et
    des Bourbon ( retour à l’Ancien Régime).
  • Puis, la monarchie constitutionnelle des Orléans
  • Et enfin, la IIème République dont le tournant sera la révolution de 1848.

Ainsi, suite à la révolution de 1789, deux révolutions se succèdent, celle de 1830 et celle de 1848.

5.Les grandes oeuvres romantiques en littérature française

Les dates ci-dessous regroupent les grandes oeuvres romantiques (dans la poésie, le théâtre et le roman).

  • 1820: Les méditations poétiques de Lamartine
  • 1826: Poèmes antiques et modernes de Vigny
  • 1827: Cromwell de V Hugo
  • 1829: Les Orientales de V. Hugo
  • 1830: Poésies de Théophile Gautier
  • 1830: Hernani de V Hugo
  • 1831: Notre Dame de Paris de V Hugo
  • 1833: Les caprices de Marianne de Musset
  • 1834: Lorenzaccio de Musset
  • 1835: Chatterton de Vigny
  • 1835-1837: Les nuits de Musset
  • 1836: Confession d’un enfant du siècle de Musset
  • 1838: Ruy Blas
  • 1840: Les rayons et les ombres de V. Hugo
  • 1844-1864: Les destinées de Vigny
  • 1844: Les trois mousquetaires d’Alexandre Dumas
  • 1853: Les châtiments de V Hugo
  • 1856: Les contemplations de V Hugo
  • 1857: La vigne et la maison de Lamartine
  • 1862: Les misérables de V Hugo

Pour conclure, le romantisme est un mouvement qui a beaucoup impacté l’histoire de l’art et, en particulier, de la littérature. Si le mouvement romantique s’éteint vers 1850, certains auteurs s’inspireront des idées romantiques. Ainsi, dans Les fleurs du mal, Baudelaire reprendra des thèmes comme le spleen ou encore l’exotisme.

Si ce cours t’a aidé partage-le et si tu as des questions, poste-les dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.